ucc
Document sans titre pub
francais   anglais
AVALANCHE CUP LYON 2013
FOLLOW

 

 

                    


Une 19ème édition arrosée

Cette 19ème édition de L'AVALANCHE CUP DE LYON FOURVIERE restera dans les mémoires comme la plus arrosée et la plus fraiche pour cause de climat quasiment hivernal ayant sévi tout ce dernier week-end d'Avril.

Pour autant le moral des 220 descendeurs présents est resté au beau fixe et malgré le déchainement des éléments tombant du ciel et le sol se dérobant sous leurs roues, ils firent une magnifique démonstration de leur excellence et de leur détermination.

La première journée était consacrée aux qualifications et placements pour les finales du dimanche. En ce début de saison certains noms qui figuraient dans la liste des nouveaux talents allaient confirmer. Ainsi on remarquait les performances de Benoit COULANGES ( 1ère manche 2ème, 2ème manche 8ème), de Guillaume CAUVIN (1ère manche 5ème, 2ème manche 4ème) Ludovic OGET (1re manche 10ème, 2ème manche 5ème) et Simon CARDON (1ère manche 4ème, 2ème manche 6ème) qui se positionnaient dans le TOP 10 à l'issue de ces 2 premières manches de course aux côtés des athlètes de références que sont Quentin DERBIER qui confirmait en prenant la 1re place au général, Loïc BRUNI, Thibaut RUFFIN et Fabien COUSINIE.

Le double vainqueur ici même grand favori de la piste Aurélien GIORDANENGO assurait en bon sudiste (moins motivé dans le froid et la boue) une modeste 24ème place au scratch en effectuant qu'un seul "run" pour assurer sa place en finale.

Au regard de la facilité avec laquelle les 30 meilleurs pilotes se jouaient des obstacles rendus particulièrement périlleux par les précipitations voir à certains moments les chutes de neige, les observateurs appréciaient le spectacle et les excellentes prestations de ces "riders" de haut niveau en DESCENTE.

Autres temps forts de cette première journée :

Les qualifications de la nouvelle formule SHORT TRACK ENDURO sur une boucle empruntant le premier tiers de la descente et une rampe montante à effectué 3 fois, Karim AMOUR domine largement cette nouvelle épreuve en ligne.

L'autre nouveauté concernait le VTT à Assistance Electrique, une dizaine de concurrents allaient prendre un départ historique. Les marques pionnières en la matière comme KTM, GRACE, Vélo de Ville et autres Haibike et Motion avaient répondu présentes pour cette étape d’ouverture du Challenge ELECTRO AVALANCHE. Après une belle bataille sur 3 boucles, la démonstration était faite : les VTT à Assistance Electrique ont désormais droit de citer au sein de la famille du cycle sportif, c’est Yann LONG sur VDV qui s’impose pour cette manche de qualification.

Dimanche matin le temps offrait un répit aux 200 concurrents de la finale de la SUPER CUP, le terrain avait séché et tous retrouvaient le plaisir que procure les magnifiques enchaînements d’obstacles de la célèbre piste de Lyon la Sarra.

Les départs s’effectuaient par ordre inverse du classement des qualifications, les records tombaient lorsqu’on s’approchait du groupe des plus performants.

Au moment de s’élancer il y avait une grosse pression sur Aurélien GIORDANENGO prétendant logique à un podium voir à la victoire, d’autant que sa modeste performance de la veille laissait planer le doute qu’il avait caché son jeu. Le sociétaire du Topcycle by Treck pulvérisait de 4 secondes le meilleurs temps établie par les 180 descendeurs qui le précédaient et faisait figure de  leader tant l’écart était conséquent.

Karim AMOUR (Kona) effectuait une descente sans faute et se rapprochait d’Aurélien, il prendra la 8ème place au général.

Simon CARDON (Giant) qui avait été impressionnant la veille, était dans la même seconde  que Karim, il sera 7ème au général. Quand Thibaut RUFFIN (Commençal) s’élançait, suivit de Loïc BRUNI (Lapierre) le suspens allait tourné à l’avantage de ces 2 derniers creusant un écart de 2 et 4 dixième sur Aurélien GIORDANENGO qui pouvait encore espérait un podium. C’était sans compter sur le toujours battant Fabien COUSINIE (Hutchinson polygon) qui effectuait le kilomètre et les 1600m de dénivelés de la Descente en 1’21'990.

Le dernier a s’élancer sur le « start » était le très inspiré et particulièrement à son aise Quentin DERBIER (Rider Spirit- Nicolai). Sa performance de la veille et son palmarès sur la piste de la Sarra Fourvière méritaient une consécration. Cependant la pression, le niveau de ses adversaires et le parcours rendu excessivement compliqué du fait des conditions climatiques de la veille étaient autant d’éléments qui pouvaient être fatales à sa performance.

Lorsque Quentin franchit la ligne en battant d’un petit dixième de seconde le temps de Fabien COUSINIÉ, il pouvait exulter et tenait enfin cette victoire attendue depuis plusieurs éditions.

 

Les 10 concurrents au départ de la première finale d’ELECTRO AVALANCHE étaient fébriles comme les spectateurs qui avaient bravé le froid pour assister la consécration de cette nouvelle catégorie.

Les quatre boucles mettaient aux prises des concurrents qui avaient conscience de l’enjeu et allaient se donner pleinement utilisant les ressources technologiques que leur procurer leur nouvelle monture.

Yann LONG et son Vélo de Ville prenait la tête d’un groupe composé de Quentin CHAMPION (KTM), Jean-Pierre BRUNI (proto La roue Libre) et BOURRELIER Yoann (VDV).

La synergie entre l’expression physique et les ressources technologiques étaient poussées au maximum et dans le dernier tour l’endurance et la régularité étaient de mise au regard de cette véritable course de Sprint. Ces conditions réussissaient très bien un des grands noms du sport toujours passionné et en avance sur les courants et les tendances qu’est le photographe compétiteur Michel MAINDRU (Haibike) ; il échoue au pied du podium à la 4ème place. Empêché par un petit problème de dérailleur Yann LONG et son VDV doit laisser partir le groupe de tête, c’est Jean-Pierre BRUNI qui s’impose avec toute la symbolique que cet athlète emblématique représente à l’égard de la discipline. L’ELECTRO AVALANCHE et le VTT à Assistance Electrique Sportif sont enfin lancés. Prochain rendez-vous sur la TRANSVESUBIENNE avant la finale dans le cadre de la semaine MEGAVALANCHE avis aux amateurs : le vainqueur au général sera récompensé d’un magnifique VTT à Assistance Electrique KTM Panasonic.

 

Pour le SHORT TRACK ENDURO la formule sera au vue de la tendance actuelle une formule qui prendra une très grande place pour les éditions à venir avec la réalisation d’un parcours encore plus sélectif et exigeant une polyvalence que la spécialité ENDURO impose. C’est Karim AMOUR (kona) qui remporte l’édition 2013 et nul doute que l’année prochaine une confrontation entre Crosseurs, descendeurs et enduristes s’inscrira au programme de l’AVALANCHE CUP de Lyon la Sarra et fera de cette épreuve le plus beau rendez-vous pour mettre le VTT en scène.

 

La compétition finit toujours en apothéose avec le fameux FOUR CROSS qui met aux prises les 32 meilleurs descendeurs du week-end. Sur la rampe vertigineuse ils s’élançaient donc par 4, des huitièmes de finale à la finale. Malgré la pluie qui s’était remise à tomber tous les concurrents sélectionnés gardaient l’enthousiasme et la volonté de vaincre jusqu’au dernier mètre sur une piste aménagée spécialement pour cette épreuve.

Au moment du départ de la finale la tension était à son maximum les quatre meilleurs du week-end avaient réussi a passer à travers les embuches et vaincus dans leurs « Run » respectifs malgré le terrain rendu particulièrement glissant par ces nouvelles précipitations.

Quand la herse s’abaissait c’est Quentin DERBIER qui faisait le « Hole Shot », Loïc BRUNI en 2ème un tout petit peu en retrait Fabien COUSINIÉ et Thibaut RUFFIN en embuscade.

Beaucoup de frottements dans cette manche finale, Fabien COUSINIÉ se montrait très incisif, précis et solide en trajectoire réussissant la prouesse de venir coiffer dans les derniers obstacles le champion du monde junior et le vainqueur de la DESCENTE Quentin DERBIER.

Ainsi Fabien COUSINIÉ qu’il est bien le roi de la Sarra et recordman du nombre de victoire tant sur la Descente que sur le FOUR CROSS.

Tous les acteurs passionnés présents soulignaient et appréciaient la générosité de ces 32 finalistes qui avaient bravé courageusement les éléments et assuré le spectacle qui clôture l’AVALANCHE CUP de Lyon La Sarra.

 

Le nouveau Challenge P6 Energy récompense les athlètes des catégories Cadet et Junior qui constituent le devenir de la discipline c’est Félix RACAUD de l’US Cagnes/mer qui en devient le leader devant Adrien DELLY (Cycles Jacky) et Thomas HEDOUIN (VTT Passe Partout).


Résultats Avalanche Cup Lyon 

Quentin Derbier à la DH et Fabien Cousinié au 4X.

 

Télécharger Ici :